Les difficultés dans lesquelles la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) est empêtrée sont vraisemblablement insolubles. C’est l’impression que donnent les directeurs généraux qui se sont succédé à la tête de cette entreprise du portefeuille de l’État. Pour justifier l’absence de performance dans leur gestion, leurs arguments sont le nombre pléthorique des retraités, la vétusté de l’outil de travail et les maigres ressources qu’encaisse l’entreprise. Pour leur part, les travailleurs dénoncent leur mégestion… “Lire la suite dans vos kioskes”

Par Hubert MWIPATAYI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here