Félix Tshisekedi a procédé, dans la soirée du mardi 19 mars dernier à la nomination d’un nouvel Administrateur Général à la tête de l’Agence nationale des renseignements (Anr), l’instance Rd.congolaise chargée de la sûreté nationale.

Comme le veut la coutume, c’est sur les antennes de la très officielle Radio télévision nationale congolaise, que l’Ordonnance présidentielle faisant Inzun Kakiak la première autorité de l’Anr, en remplacement de Kalev Mutond. Loin d’être méconnu des services, Inzun Kakiak est un fils-maison.

À sa nomination, il est officiellement adjoint de Kalev, le dirigeant qui aura battu le record de longévité à la direction des services de renseignements congolais (2011-2019).

Cette Ordonnance présidentielle est un véritable coup de balai dans la maison Anr, tant elle réaménage tous ses départements.

Ainsi, Mbelu Biosha devient le numéro 2 de la boîte, alors que Jean-Pierre Mbombo et Kap Tshijik prennent respectivement les commandes des départements intérieur, pour le premier, et extérieur pour le second. Le département d’appui sera, quant à lui, coordonné par Numbi Kalala.

Le nouveau Président de la Rdc le répétait, à qui voulait bien l’entendre, sa volonté d’insuffler un vent nouveau à l’Agence nationale des renseignements. Méconnue de plus d’un, il convient, à ce jour, d’apporter un éclairage sur l’histoire et le rôle de l’Anr, afin de dissiper toute ignorance dans l’opinion tant nationale qu’internationale… “Lire la suite dans vos kioskes”

Par Chris Mupakani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here